dimanche 21 décembre 2014

Une semaine, un poème #7

Hey !
Je vous retrouve en ce joyeux Dimanche de vacance ! Je suis vraiment contente d'être en vacance depuis le temps que j'attendais ça : 2 semaines pleines de sommeil et de livre, le bonheur complet.
Bref n'oublions pas pourquoi on est là, pour vous présenter un nouveau poème comme chaque Dimanche depuis presque deux mois.


Le poème de cette semaine a été découvert en cours de français et porte sur le thème de l'écriture et les couleurs. C'est pourquoi je l'ai choisi aujourd'hui.


Avec l'encre couleur du temps...

J'écris avec l'encre noire, les chagrins de tous les jours
 et leur trame sans histoire, et leur éternel retour... 
J'écris le deuil des saisons et le mal de la raison
et le jour près de s'éteindre.

J'écris avec l'encre verte un jardin que je connais.
J'écris les feuilles et l'herbe que le printemps remuait...
J'écris la lumière douce des chemins de mon pays...

Avec l'encre violette, j'écris les soirs de bruyères
sur les terres désolées et j'écris les âmes fières
de n'être pas consolées.

J'écris avec l'encre rouge tous les feux qui m'ont brûlée
et tous les rubis qui bougent dans le fond des cheminées,
et le soleil qui se couche sur les plus longues journées,
et toutes les roses qui sur la mer s'en sont allées... 

J'écris avec l'encre bleue le vol du geai dans les bois
J'écris la mer un dimanche et sa frissonnante voix.

Germaine Beaumont, Les nouvelles littéraires, 1954


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire