dimanche 5 avril 2015

Une semaine, un poème #22






A ce Printemps perdu

A ce Printemps perdu
où nous nous sommes aimés
au bord de la rivière
un jour du mois de Mai
A ce Printemps perdu
où l’on sent le bonheur
quitter cette espérance
qu’on laisse et ne voit plus
A ce Printemps perdu
et à la renaissance
d’une passion si belle
Vie qui n’existe plus
A ce Printemps perdu
et aux charmants oiseaux
et à ces chants d’idylles
belles, mises à nu
A ce Printemps perdu
Comme un beau violon
aux cordes abimées
Qu’on n’entendra plus jamais
A ce Printemps perdu
et à ces vieilles pierres
un jour au coeur des vignes
qui ne seront plus là

Elodie Santos, 2008

6 commentaires:

  1. Ah, j'ai découvert ce poème il y a quelques temps !
    il est très beau, et s'accorde parfaitement à cette période. Très beau choix :)

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup ce poème sur cette saison :)

    RépondreSupprimer
  3. Je voulais te dire merci de m'avoir nominée pour le plus beau design sur le blog d'echos de mots ! C'est vraiment adorable, merci !

    RépondreSupprimer