dimanche 28 juin 2015

Une semaine, un poème #32



Explosions

Silence
On n’entend pas le vent, on n’entend pas la pluie.
Le cours du fleuve avance au ralentit.
Il n’y aucun souffle, aucune vie.
Silence.
Huis clos dans l’atmosphère…
Nuages blancs,
Vertige.
Silence.
Soudain un point fixe à l’horizon
Silence.
Le vide.
Puis,
Explosions.

Winston Perez, 2008

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire