dimanche 10 janvier 2016

La vérité

Salut,

Je suis ravie de vous retrouver pour mon tout nouveau rendez-vous inspiré ma sœur.  Alors voilà, j’avais envie pour la nouvelle année de faire quelque chose de différent de ce que je fais de d’habitude.  Quelque chose qui n’a rien à voir avec les livres mais qui soit plus personnel.  C’est vrai que mon blog est littéraire mais je me suis dit que ce se serait bien de vous faire lire (et éventuellement sourire) des textes qui viennent de moi.

Et c’est là que ma sœur est intervenue avec sa charmante proposition de me donner un thème chaque semaine. Donc voilà, nous y sommes, le premier thème, le premier texte.

La vérité


Ce serait mentir d’affirmer avoir toujours dit la vérité. J’ai du mentir une centaine de fois au moins au cours de mes dix-sept années d’existence.  Des petits, des minuscules, des inconscients, des mensonges qui ne blessent personnes. Et puis il y a eu les autres, ceux qui sont énormes et qui ont pour la plupart la vocation de protéger. Me protéger ou protéger ceux que j’aime. Et je suppose que je n’ai pas encore prononcé le dernier mensonge de ma vie. Pourtant je pourrai dire que je suis amoureuse de la vérité.  J’aime la vérité. La vérité qui est laide, la vérité qui fait mal. Celle qui a été caché depuis longtemps, tellement longtemps qu’on y a cru. Celle qui est sortie, tremblante, d’un souffle de voix.  Tellement faible qu’on n’aurait pu ne pas l’entendre. Mais on l’a entendu, on l’a répété, on l’a crié. Et finalement on l’a accepté. Parce que c’était la vérité, aussi laide soit elle, aussi dur à entendre. Elle était là. Réelle. Vrai.
Et il y a la vérité pure, celle qui sort sans encombre, sans peur. Celle qui vient tout naturellement  se poser au creux d’une oreille ou  sur les lignes d’une feuille.  Celle qui est lu, entendu et surtout apprécié. Aimé à la seconde même où elle est révélée. Aimé pour a sincérité, son authenticité, sa réalité.
Je ne peux pas vous conseiller de ne jamais mentir  ou plutôt de ne plus mentir parce je sais que vous ne le feriez pas, même si vous le souhaitez, parce que l’être humain est un menteur. Mais ce que je peux vous conseillez, en revanche, c’est d’accepter la vérité parce que quelle qu’elle soit vous n’y  pourriez rien changer.

«  La vérité est belle, peut importe ce qu’elle est. Même si elle fait peur ou mal. Elle est belle simplement parce qu’elle est vraie » #Love letters to the dead.



8 commentaires:

  1. J'aime bien ce RDV, surtout que tu écris très bien, et que tu te dévoiles dans la plus grande sincérité !

    RépondreSupprimer
  2. Super RDV et la citation de "Love Letters to The Dead" <3 La baaaase ^^
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie que ça te plaise, ahaha je pouvais pas ne pas la mettre !

      Supprimer
  3. Tu écris très bien, j'aime beaucoup ce nouveau RDV alors merci à ta soeur! :)
    Au plaisir de te relire mademoiselle!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci, c'est gentil, je lui dirai :)

      Supprimer
  4. Tu écris merveilleusement bien :)
    Victoire3

    RépondreSupprimer