vendredi 7 mars 2014

My favorite book : Gone

Coucou,
J'ai remarqué que je n'avais pas posté d'article depuis quelque jours et donc je me suis dis que ce serait sympa de vous parler de mon livre ou plutôt ma série préféré qui n'est autre que Gone.



Gone est une série écrite par Michael Grant qui comporte six tomme. Elle raconte l'histoire de la catastrophe qui est arrivé dans la ville de Perdido Beach. Les adultes ont soudainement disparu et un paroi brûlante est apparue autour de la ville. Les enfant agées de 0 à 14 ans se sont retrouvés seul et enfermé dans une zone qu'ils renommé la zone. Mais ce n'est pas tout, certains enfants ont développé des pouvoirs magique plus ou moins puissant et certain animaux ont muté étrangement.

Durant les six tommes, ils vont devoir faire face à la faim, la peur, les maladies et bien d'autres problèmes causé par la Zone. J'ai connue cette série grâce à une amie qui m'a prêté le premier tome ( et les suivants jusqu'à ce que j'achète le dernier) et j'ai totalement craqué sur le 1er tome et mon amour n'a fait qu'augmenté en lisant les tomes suivants.
Ce que j'adore vraiment dans cette série, c'est qu'elle contient exactement tout ce que j'aime : de l'amour, de l'humour , de la tristesse, de l'action, de la magie...  C'est un peu à mes yeux un mélange des genres que j'affectionne le plus ( fantastique, jeunesse, SF, contemporains).
J'aime beaucoup les personnages de la série, je les trouve bien travaillé bien fini et aussi bien nombreux. Dans chaque tomme, on en découvre des nouveaux et comme le narrateur est omniscient, on passe dans la tête de tous les personnages.
Je trouve l'histoire assez originale et très bien construite. Le style de l'auteur est fluide. C'est le genre de roman que tu peux tout simplement pas lâché avant la fin. D'habitude j'aime pas trop les série qui durent trop longtemps, je finis par les trouver lassante et sans fin. Mais ici les intrigues sont différente à chaque tome et bien cohérente et on sent petit à petit qu'on approche de la fin.  Et puis étant donné que j'ai lu les six tomme en très peu de temps ( moi qui d'habitude préfère attendre un peu) je les ai pas vu passer.
Le tomme que j'ai préféré est sans aucun doute le dernier qui est je trouve le plus touchant et le plus intense sûrement parce qu'on sait que c'est la fin depuis le début du tomme. Ce que je veux dire par là, c'est que le livre commence au début de la fin. D’ailleurs la fin est magnifique, c'est loin d'être un happy end, c'est une fin réaliste et une vrai fin. Ce que j'entends par là, c'est que des fois y'a des livres qui se finissent en nous laissant plein d'interrogations, trop de question. Et on a juste envie de demander à l'auteur que deviennent les personnages etc. Ce n'est pas le cas içi. Ce qui m'a vraiment touché dans ce dernier tome c'est qu'on ressent vraiment l'émotion, les sentiments des personnage qui savent que c'est la fin. Et qui donnent vraiment tout ce qu'ils ont dans ce tomme. Et puis on oublie souvent que ce sont seulement des enfants et quand on s'en rappellent on a juste envie de dire wouah !

Ce qui m'a vraiment plu dans cette série, c'est qu'elle nous apporte quelque chose. C'est un peu comme les fables avec les morales à la fin. C'est un leçon de vie, un hymne à l'amitié, la solidarité.  Vraiment ce livre m'a complètement bouleversé. J'ai du  pleuré pendant  une centaine de page à la fin et même après tellement j'étais retourné. Cette série, avec ce dernier tome c'est juste un truc de malade.

Franchement, si vous connaissez pas cette série, il faut absolument que vous remédiez à ça. Je vous leaconseille énormément, c'est même pas un conseil c'est un ordre.

- Je parie que tu as vu des choses horribles.- J'en ai vu tellement que je ne sais pas par où commencer. Tellement que je ne me rappelle pas toutes. Mais il y en a d'autres que je n'arrive pas à me sortir de la tête. J'ai des cicatrices. Vous voulez voir mes jambes, mes bras, mon dos? Vous voulez voir mon âme? J'ai des cicatrices là aussi, mais elles sont invisibles à l'œil nu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire