jeudi 28 juillet 2016

La vie compliquée de Léa Olivier, tome 1 : Perdue de Catherine Girard-Audet




Quatrième de couverture :

L’existence de Léa Olivier est chamboulée lorsque ses parents lui annoncent qu’elle devra quitter son village natal pour s’installer avec eux et son grand frère Félix à Montréal. Grâce aux chats et aux mails échangés avec sa meilleure amie Marilou, son amoureux Thomas et ses « nouveaux amis », Léa nous raconte les hauts et les bas de son adaptation dans la grande métropole : un frère trop beau et trop populaire, des notes d’anglais plutôt médiocres, une relation à distance houleuse, une gang de nunuches qui lui causent des ennuis… Bref, La vie compliquée de Léa Olivier! 

Mon avis :

Je n'avais aucune intention de lire ce roman. A vrai dire, je ne connaissais même pas. Cependant quand j'ai vu qu'il était soldé, je n'ai pas pu résister.  Je l'ai payé 3.99 au lieu 14.20e ce qui est quand même pas négligeable. Cela dit, je regrette tout de même mon achat, parce que j'ai pas tellement aimé et ça valait pas vraiment le coup.

Dés le début de ma lecture, j'ai compris que ça n'allait pas être une très bonne lecture. Déjà parce qu'on a une intrigue des plus banales : une adolescente qui déménage, autrement dit le cliché de la nouvelle. J'en ai déjà lu pleins des comme ça et du coup j'étais pas très enthousiaste. De plus, le roman est entièrement fait de mail, texto échangés entre Léa et Marilou ou Thomas mais aussi plusieurs autres personnes plus ou moins importants. Je suis en générale plutôt fan de ce style d'écriture mais là ça m'a dérangé. D'une part parce qu'il y avait plusieurs auteurs et destinateurs, ce qui me perdait de temps en temps et d'autre part, parce que j'avais l'impression de louper des choses importantes qui n'étaient que rapidement racontés.

Je n'ai pas non plus accroché avec les personnages. Ils sont à mes yeux assez communs et peu attachants. Leur histoire d'amour et d'amitié m'ont un peu ennuyé également. Je pense que cela est en partie du au fait que les protagonistes ont tout juste 14 ans et du coup ils m'ont semblé être un peu gamin si je puis dire voire immature. Je pense que ce roman m'aurai plus davantage si j'étais plus jeune. Cela dit il se lit facilement malgré un vocabulaire qui m'était étranger auquel je me suis finalement habitué.

Pour conclure, je suis assez mitigé sur cette lecture qui reste très banale et en aucun cas surprenante. Je ne lirai donc pas la suite.

Ma note : 5/10


Extrait :

"Quand on s'est connus, je sentais que j'avais la tête dans les nuages. Je croyais que tout était possible et qu'ensemble, nous pourrions aller jusqu'au bout du monde.
Je me fichais des malheurs du quotidien, des tremblements de terre et de la fin du monde parce que je me sentais en sécurité avec lui et je savais que je pouvais me réfugier dans ses yeux."

2 commentaires:

  1. Oh c'est dommage! J'espérais un peu que ce soit une sorte de Filles au Chocolat: jeunesse mais frais et drôle aussi pour les adultes!^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, moi aussi après peut-être qu'il te plaira tout de même, ceci n'est que mon avis ^^

      Supprimer