samedi 19 mars 2016

Legend,tome 2 : Prodigy de Marie Lu



Quatrième de couverture :

June et Day ont échappés à leurs poursuivants. Réfugiés à Vegas, ils rencontrent un groupe de rebelles qui consent à les aider. Mais il y a une condition. Prêt à tout, les deux adolescents acceptent : ils savent que, sans les rebelles, leurs heures sont comptées.

Mon avis :

J'avais lu le premier tome de cette trilogie l'année dernière et je l'avais adoré. C'est donc sans  aucun doute que j'ai acheté le deuxième qui s'est révélé meilleure que le précédent. Eh oui j'ai complètement adoré ma lecture et on est passé pas très loin du coup de cœur. Dans ce second tome on retrouve June et Day qui ont décidé de rejoindre un groupe de rebelles qui accepte de les aider à une seule condition : que nos deux héros les aident à accomplir une mission périlleuses. Sachant que sans eux ils risquent leurs vie, June et Day n'ont pas d'autre choix que d'accepter...

J'ai vraiment adoré ma lecture. Je n'ai eu aucune difficulté à rentrer dans l'histoire même si j'avoue que j'avais un peu oublié ce qui s'était passé dans le premier tome. J'ai très vite accroché au début et ce fut un plaisir de retrouver June et Day. Ce sont vraiment deux personnages que j'adore en tout point. Pour ce qui est de June, je l'aime beaucoup parce qu'elle me ressemble. A vrai dire c'est très rare que je croise un personnage féminin qui se rapproche de moi mais avec June c'est tout à fait le cas. Elle agit tout le temps comme j'agirai moi même à sa place, ce qui fait je la comprend très bien et je l'adore. Day, quant à lui, me plaît tout autant, tout simplement parce qu'il est adorable.

Je trouve que dans ce roman ce sont les personnages qui font toute la différence et qui lui permettent de se distinguer des autres dystopies. En effet ce sont des personnages différents de ceux qu'on a l'habitude de voir dans les autres dystopies. Le couple est également original parce qu'il n'est pas facile comme on peut souvent le voir dans les autres romans du genre. A mon grand regret, en dehors de ça, cette dystopie se rapproche beaucoup des autres. On y retrouve le même schéma typique d'un second tome de dystopie où les héros rejoignent une résistance et participent à leur mission qui consiste généralement à tuer la personne au pouvoir. Clairement, ce schéma que l'ont voit quasiment partout m'agace totalement. Il y a également un schéma assez répétitif dans les romans du genre au niveau du couple qui arrivé au stade du deuxième tome a des problèmes due aux nouveaux personnages. Et ça aussi, je commence à en avoir marre.

Cela dit, ce sont les deux seuls point négatif du roman à mes yeux et ils sont largement compensé par le reste. Déjà il y a beaucoup d'actions, ce qui est vraiment bien par rapport au premier qui m'avait paru un peu en manque d'action. Ensuite j'ai trouvé qu'il y avait aussi beaucoup de suspens dans ce tome. Je n'avais aucune idée de comment ça allait se terminer et du coup j'avais très hâte de le finir. Et finalement quand le dénouement s'est produit, ce n'était pas la fin du roman. Il y avait en fait après ça une révélation et quelle révélation ! La véritable fin m'a littéralement brisé le cœur ! Et j'étais juste choquée parce que d'une part je m'y attendais pas du tout à cette révélation et d'autre part je pensai pas pouvoir être autant ému sur un événement comme celui là. J'ai fini ma lecture en larmes avec une envie folle de lire la suite immédiatement.

Pour conclure, Prodigy fut une très bonne lecture malgré quelques schémas répétitif avec une fin qui m'a brisé le cœur. Un roman qui a su allier action, émotion et surprise à la perfection ou presque, raison pour laquelle je vous le recommande.

Ma note : 9/10

Extrait :

"Mais je sens l'adieu dans son baiser et, soudain je n'ai plus la force de retenir mes larmes. Il tremble. Son visage est humide. Je m'accroche à lui de crainte qu'il disparaisse à l'instant où je le lâcherai, de crainte de me retrouver seule dans cette pièce sombre, seule dans le néant.
Day, le garçon des rues qui ne possédait rien d'autre que les vêtements qu'il portait et un éclat de franchise dans ses yeux, le maître de mon cœur.
Le garçon dont l'âme rivalise de beauté avec son corps.
Un rayon de lumière dans un monde de ténèbres.
Mon rayon de lumière."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire