samedi 2 juillet 2016

Hors de moi de Florence Hinckel



Quatrième de couverture :

Je me souviens qu'il était beau, même que Chloé et Sabrina en bavaient de jalousie quand il a été avec moi, rien qu'avec moi, ce soir-là, qu'il me mangeait toute crue de son regard rieur déjà même avant de m'embrasser et que je ne mourais que d'une envie à ce moment-là, une envie toute bête, passer mes doigts dans ses cheveux aériens. Après seulement j'ai eu envie de l'embrasser, coller mon sourire sur le sien, le toucher, tout découvrir.
Jamais je n'ai eu une curiosité pareille, une telle faim de savoir et ressentir.

Mon avis :

Hors de moi est un roman qui ne me tentait pas plus que ça, mais lorsque je l'ai vu en médiathèque, je me suis dit " pourquoi pas ?". Je n'avais donc aucune attente particulière et c'est tant mieux parce que j'ai moyennement aimé ce roman. Disons qu'il  y a des choses qui m'ont plu et d'autres beaucoup moins.. Ce livre raconte l'histoire d'une jeune fille nommée Sophie qu vit dans le souvenir d'une nuit d'été qu'elle a passé avec un garçon inconnu. Elle renie tout le reste et se ferme face à la réalité. Mais tout s'effondre lorsqu'elle découvre qu'elle est enceinte de cinq mois...

Ce roman est découpé en trois parties. La première correspond à la période où elle ignore sa grossesse. J'ai eu beaucoup de mal avec cette première partie où l'on découvre le personnage de Sophie. C'est une  jeune fille, renfermé sur elle même, qui vit en boucle le souvenir d'une nuit d'été qui a bouleversé sa vie. Elle oublie la réalité qui l'entoure de peur d'oublier chaque instant si précieux de cette nuit particulière. Cet aspect du personnage m'a vraiment dérangé, le fait qu'elle s'isole de sa propre vie pour vivre dans le passé, ça m'a disons perturbée. De plus, on est complètement immergé dans la tête du personnage, ce qui est assez intéressant d'habitude sauf que là je me sentais plutôt mal à l'aise. J'avais l'impression de lire le récit d'une personne dérangé et c'est pour ça que j'ai pas accroché.

Cela dit, les choses se sont arrangé dés la seconde partie où Sophie réalise qu'elle est enceinte.  A ce moment là, j'ai été légèrement attristé par ce qui lui arrive mais j'avais surtout envie de comprendre, de la comprendre, de savoir comment elle avait pu en arriver là. Et malheureusement je n'ai pas pu, ce qui m'a empêcher de m'attacher à elle. J'ai attendu durant ma lecture le récit de cette fameuse nuit qui pour moi était essentielle dans cette histoire et il n'est jamais réellement arrivé. Et j'ai trouvé ça dommage. 

Cependant l'absence de ce récit, l'absence d'histoire d'amour a permit de se concentrer uniquement sur la grossesse et j'ai adoré ça. Le roman débute lorsqu'elle est enceinte et se termine à la fin de la grossesse. On a ni l'avant, ni l'après et j'ai trouvé ça super intéressant. On a simplement l'histoire d'une jeune fille qui apprend qu'elle va être mère et c'est tout et c'est amplement suffisant. De plus l'histoire de Sophie est complètement addictive, on a envie de lire ce roman d'une traite, tellement il nous emporte. 

Pour conclure, je dirai que Hors de moi est un roman assez particulier, addictif,  qui nous raconte l'histoire d'un grossesse. Si cette aspect m'a beaucoup plus, je n'ai pas du tout accroché avec le personnage principale et j'aurai aimé tout de même en savoir plus. C'est pourquoi mon avis reste mitigé. 

Ma note : 5/10


Extrait :

"Nous on est tout petits au milieu. Nous on est rien du tout, et on est les seuls immobiles. Portant plus vivant que tous les autres qui bougent au-dessus et en dessous, plus vivants et le cœur qui bat un milliard de fois plus vite et plus fort. C'est ça le grand truc.

2 commentaires:

  1. J'ai découvert la collection Ego récemment, et ce livre me tente plutôt bien... En espérant plus accrocher au personnage principal.

    RépondreSupprimer