dimanche 17 avril 2016

Zut ! et autres mots - abécédaire d'une enfance africaine de Monique Bauer




Quatrième de couverture :

Simples les mots. Simple l'écriture. Simple la composition en forme de lexique… Simples les images de Dakar dans les années 50, vu par une petite fille de six ans… Pas si simples pourtant, sous l'apparente naïveté des souvenirs ! Car c'est une femme de cinquante ans qui les revit. Et les images de jeux, de peurs ; les évocations de paysages, de maisons ; les portraits des enfants et ceux des adultes viennent se cogner à d'autres images, d'autres portraits, d'aujourd'hui ceux-là.

Mon avis :

J'ai pu emprunter ce livre grâce au projet Sénégal, projet auquel je participe avec le lycée qui m'a permit de partir au Sénégal en Février. Je parle de ce voyage juste ici. Après ça, nous avons décidé d'écrire nous même un abécédaire sur notre voyage en nous inspirant de Zut et autres mots. J'ai donc eu la chance de rencontrer l'auteur afin qu'elle nous parle de son expérience d'écrivaine et du coup j'au eu l'occasion de lire son livre. Il s'agit en fait d'un abécédaire sur l'enfance qu'elle a vécu en Afrique avec quelques illustrations.  C'est donc un récit autobiographique.

Je n'avais jamais eu l'occasion de lire un abécédaire et j'ai beaucoup aimé celui là. Tout d'abord parce que l'on a à faire à des mots, des petits paragraphes plus ou moins long. C'est beaucoup plus fluide qu'un roman et ça nous permet de lire un mot par ci, un mot par là. Rien ne nous oblige à lire dans l'ordre alphabétique qui est imposé au livre et je trouve ça sympathique. Pour ma part, j'ai lu dans l'ordre des pages pour me rendre rapidement compte qu'il n'y avait pas de chronologie au niveau du contenu. C'est une enfance qui nous est raconté mot par mot, souvenir par souvenir sans aucun ordre précis.

Zut et autres mots est un recueil de mots très spéciaux. Spéciaux parce qu'il s'agit de mot souvenirs, souvenirs personnelles. J'ai adoré cet aspect du livre, le fait que à travers les mots on découvre les souvenirs tels qu'ils sont. Et comme a pu nous expliqué l'auteur ce n'est pas seulement les souvenirs qui revienne mais la petite fille qui renaît à travers les mots. Et ça c'est quelque chose qu'on ressent vraiment durant notre lecture. C'est la petite fille qui s'exprime, qui nous raconte sans peur, sans retenus. Parfois ce sont des mot dures qu'elle raconte, mais la sérénité et l'innocence de la petite fille rendent ces mots communs, ces mots faciles. Et puis ces mots, ces histoires, sont écrite avec une joli plume parfois poétique, parfois narrative mais toujours captivante.

Pour conclure, je dirai que cet abécédaire est un beau livre parce qu'il nous raconte une histoire vrai contée par une petite fille souvent touchante qui nous emporte dans son enfance sous un soleil africain.

Ma note : 7/10

Extrait :

"Nager
Un mot appris tout seul
Un mot appris en jouant, en criant dans les vagues avec d'autres enfants
Un mot sans peur
Un mot bonheur

Un mot venu de fond des âges
ou peut-être du ventre de ma mère."

4 commentaires:

  1. C'est un livre qui a l'air vraiment intéressant. Je n'en ai jamais lu de ce genre, mais tu me donnes vraiment envie de découvrir cet abécédaire-là ! Je note, et je te remercie pour cette découverte. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'en vois ravi, franchement c'est un beaux livre ! De rien :)

      Supprimer
  2. Tu donnes envie de le découvrir ! Merci pour cette chronique :)

    RépondreSupprimer